#Audi 2E Laponie – Epilogue

Ça y est, la saga Audi Endurance Expérience, c’est terminé.
Et quelle expérience !

La finale – au delà de la course – était déjà une belle récompense : piloter sur la glace est une discipline unique, mais lorsque l’on a des enjeux de chronos et qu’on partage la piste avec d’autres concurrents, c’est encore plus extra-ordinaire !

Audi_2E-25

Format de la course

Un point qu’Audi a gardé secret jusqu’au dernier moment : le format de la course. Ce n’est qu’au moment du briefing que l’on prend connaissance du format du weekend.

Tout d’abord le circuit. Il est très long pour un tracé sur glace : plus de 1700m. A titre de comparaison, un circuit de glace du Trophée Andros mesure environ 800/900m. Ensuite, il alterne entre des sections lentes et sinueuses, et des portions très rapides avec notamment de grandes courbes. Quant à la largeur, c’est inégal, avec des zones plus ou moins larges oscillant entre 6 et 20m. Pour couronner le tout : des raidillons et des descentes. Un vrai régal.

Ça ne vous aura pas échappé, il sera très difficile de dépasser. Une grande partie de la course se jouera lors de la manche qualificative : la Super Pôle.

Le principe de la Super-Pôle est simple : après nos 5h d’Essais-Libres, nos voitures sont remises en état avec des pneus et 130 clous neufs. La glace est re-surfacée et après un tirage au sort, l’ordre des départs est établi (la glace étant très changeante au fur et à mesure des passages : plus on passe tôt, meilleur est le grip). On partira avant-dernier et notre chrono nous placera à la 7e place.

Audi_2E-10

Erreurs & apprentissages

Il paraît que lorsqu’on passe sur la glace on repart de zéro. Si pendant les essais libres et la qualification tout s’est bien déroulé. En ce qui concerne la course, malheureusement, c’est une autre affaire…

Après un début de course pourtant très bon et après avoir signé le deuxième meilleur temps, catastrophe : accident entre le virage 6 et 7. Un concurrent fait un tête-à-queue devant notre voiture alors à 90km/h sur la glace, le pilote à ce moment ne peut pas éviter le contact. 40 minutes et une pénalité plus tard, la voiture est réparée et on repart en course, mais elle est d’ores et déjà perdue. 

Audi_2E-24

C’est à mon tour et c’est à moi de faire une erreur. Une seconde pendant laquelle mon regard a cherché la corde, la voiture se pose dessus et se bloque. Loin d’être un cas isolé, bien sûr, je termine mon relai furieux. 

Comment une erreur de corde peut bloquer la voiture ? Sur asphalte, passer un vibreur de façon trop directe nous fait sortir de la trajectoire et/ou de la piste. Rien de bien grave. Sur la neige, la chaleur du bas moteur fait fondre la neige qui se transforme -à cause du froid- immédiatement en glace : la voiture est posée, les roues ne touchent pas le sol, on attend la grue. 

Audi_2E-15

Conclusion

Les aléas de la course automobile ne nous ont pas vraiment fait de cadeaux, mais ça n’a pas pour autant gâché la fête. Je comprends maintenant qu’on devienne accroc à la course sur glace. On peut techniquement faire de la course automobile avec n’importe quelle voiture. Mais sur glace il faut sentir la voiture, sentir sa voiture. Il faut aussi savoir être calme et concentré car les erreurs se payent immédiatement et les freinages au panneau « trop tard » incurables.

La technologie quattro a grandement facilité notre pilotage avec une gestion de la motricité saine. On le sait, le système est efficace sur l’asphalte, mais sur un terrain aussi exigeant c’était capital d’avoir une motricité tonique. Entre les manches qualificatives au Mans et la Laponie, ces Audi A3 quattro n’ont pas cessé de nous bluffer.


Avant de refermer cette page, je tiens à remercier Audi France pour cette expérience incroyable, mais aussi à souligner le travail titanesque des équipes d’Oreca qui rendent ces expériences inoubliables. Bravo également à mes coéquipiers : Vincent, Aliette, Thomas & Nicolas sans oublier notre team principal : Steven. Merci à tous et à très bientôt. 

Commenatires

Commenter

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous aimerez peut-être