Essai Mazda CX-5 Skyactiv-D : le plein air à la nippone

Dernier SUV de la marque japonaise celui-ci est pourvu, pour cet essai du moteur 2.2L Skyactiv-D développant 175 ch.

Un extérieur aux lignes dynamiques

Contreappel_Essai_Mazda_CX5-Skyactiv_06

Large de 2 m 17 long de 4m55 et haut de 1m71 on ne peut pas dire que le CX-5 soit vraiment petit. Le CX-5 a un look très dynamique à l’image de la marque nippone qui dote déjà sa gamme des normes Euro 6 (en vigueur pour 2014). Les lignes sont franchement marquées, dynamiques et tranchantes. Le tout donne un ensemble très généreux et visuellement agréable !

Un généreux intérieur

Contreappel_Essai_Mazda_CX5-Skyactiv_12
L’intérieur souffre malheureusement de quelques défauts. Globalement bien conçu, l’habitacle du CX-5 est ergonomique et simple : on trouve toutes les commandes immédiatement. L’assise offre un bon confort mais manque un peu de maintien en conduite dynamique. Par ailleurs, les passagers ne souffriront pas d’un manque de place avec un espace généreux à l’arrière ; l’idéal étant quand même d’être 4 à bord. Le coffre n’est sans doute pas le plus grand de sa catégorie mais suffisant. Si toutefois l’on devait charger des choses plus encombrantes alors les banquettes se rabattent via des commandes ingénieusement situées dans le coffre qui passe alors de 503L à 1620L. Bien équipé donc, cet intérieur souffre malheureusement de plastiques a la qualité perçues vraiment médiocre et c’est dommage car l’ensemble est pourtant bien assemblé et ne souffre d’aucun lourd défaut.

Une conduite éfficace

Contreappel_Essai_Mazda_CX5-Skyactiv_13
Les aides à la conduites sont nombreuses sur cette version « Sélection » : phares et feux de routes automatiques, détecteurs d’angle mort, détecteurs de franchissement de lignes blanches, Stop-Start : le Mazda CX-5 possède une multitudes d’outils pour une sécurité accrue. Le conducteur n’a plus qu’à se concentrer sur la conduite.

En ville, la boîte automatique est très agréable, le moteur est silencieux et la fonction i-stop vous fait faire de belles économies de rejets de CO2 (159g pour un moteur 2.2L) et de belles économies d’essences (env. 9L/100). Il sera également utile de désactiver la détection d’angles morts qui ne se prête pas à la densité du trafic parisien et autres grandes agglomérations.

Sur la route le CX-5 offre un bon agrément de conduite, les phares au xénon automatiques et directionnels optimisent grandement la visibilité et la sécurité la nuit. Les reprises sont franches et efficaces malgré un léger temps de réponse de la part de la boîte.


Zoom sur la téchnologie Skyactiv
Contreappel_Essai_Mazda_CX5-Skyactiv_08
 Le constructeur a placé l’innovation au cœur de ses technologies Skyactiv qui visent une combustion interne optimisée et une ingénierie allégée. Ces technologies seront utilisées sur tous les nouveaux modèles Mazda – et non pas seulement sur ses versions haut de gamme à label écologique – elles bénéficieront donc à tous les clients de la marque.

 

1 Commentaire

Commenter

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous aimerez peut-être
Instagram did not return a 200.