Essai – Nouveau Dacia Duster

C’est aux Baux de Provence que se sont déroulés les essais du dernier né de la jeune gamme de la marque low-cost, le Dacia Duster.

Un beau dessin et la naissance d’une identité visuelle. 

C’est tout d’abord l’extérieur qui m’a plu et n’a laisser aucun doute quant à venue à ces essais. Les avis sont mitigés quant à ce dessin, pour ma part c’est son meilleur atout. Avec son prix.

Essai_Contreappel_Dacia-31

Les codes stylistiques des 4×4 sont assez rudimentaires, il devient alors difficile d’en changer les codes ; cependant, il est toujours possible de rendre le dessin séduisant tout en gardant l’esprit baroudeur. Les changements par rapports à l’ancienne version son mineurs mais viennent réaffirmer les codes de la marque. Dans une optique d’amélioration et de hausse de leur standards les phares avants se voient greffer des feux de jours et une la calandre accueille une nouvelle grille. Le dessin général quant à lui reste proche de l’ancienne version avec un ensemble harmonieux où la robustesse de certaines lignes de portes viennent contraster la rondeurs des passages de roues.

Un intérieur aux concessions maîtrisées.

Il ne faut pas se leurrer, proposé à 11 900EUR neuf, le Dacia Duster est obligé de mettre de côté quelques attributs.

Essai_Contreappel_Dacia-09

L’intérieur est évidemment perfectible. Le niveau sonore est élevé, les plastiques sans traitements et l’assemblage perfectible. Si tout ces éléments seraient inadmissibles pour une voiture au prix moyen du marché, les 12000EUR du Dacia Duster pardonnent beaucoup de choses. En revanche, les équipements sont nombreux et augmente l’agrément de conduite (≠ de confort). Le GPS, fait parti des équipements qui viennent doter cette nouvelle version avec le système Media Nav. Simple et efficace, le système permet de coupler son téléphone et d’obtenir sa musique, la radio ou la navigation. Similaire aux systèmes Renault, le regulateur-limiteur de vitesse vient s’ajouter à cette nouvelle livrée au même titre que l’ESC et les 4 air-bags de séries qui viennent augmenter la sécurité du nouveau Dacia Duster. La marque a fait des choix d’optimiser l’équipement plutôt que l’habitabilité en revanche l’ensemble pêche par l’ergonomie – sur réaliste – de l’habitacle ; à l’instar du MediaNav qui force le conducteur a quitter les yeux de la route et le limitateur-regulateur de vitesse qui, pour être actionner,nécessite la recherche de 3 boutons géographiquement opposés. C’est dommage que ces équipements dont la présence offre une réelle valeur ajoutée ne soient pas plus mis en valeur par une ergonomie sensée.
[row] [col width= »six »]

Une version 4×4 étonnante.

Essayée sur un tracé préparé à l’avance, je me doutais que le Duster ne risquait pas de rencontrer lors de cet essai des obstacles qu’il n’arriverait pas à surmonter mais je ne m’attendais pas non plus à ce qu’il passe des si gros obstacles.

Essai_Contreappel_Dacia-44

Le Dacia Duster comme son prédécesseur existe en version 4 roues motrices et offre des prestations de franchissement assez surprenantes. Chaussés en pneus hiver, le champ de boue qu’était la piste d’essai s’est avéré un vrai terrain de jeu pour le Duster qui offre de jolis croisements de ponts et peut prétendre sans complexe remplacer les Panda 4×4 et autres Lada Niva qui équipent nos campagnes.

[/col] [col width= »six »]

Un comportement routier sain.

Les routes du sud de la France sont riches en magnifiques paysages mais également en virages, c’est donc dans un environnement montagneux et tournicotant que le Dacia Duster nous a montré ses atouts et son comportement.

Essai_Contreappel_Dacia-22

Essayé dans deux versions : l’une essence TCe développant 125 et l’autre dCi de 110ch couplé a une boite de vitesse à 6 rapports, le nouveau Dacia Duster ne souffre d’aucun gros défaut de comportement. Ce dernier, sain, est réactif. La boite de vitesse est bien étagée et si le verrouillage fait défaut, elle permet de tirer partie des blocs moteurs qui s’avèrent largement suffisants pour faire du nouveau Dacia Duster le baroudeur de référence pour équiper humblement nos campagnes.

[/col] [/row]

Motorisations essayées

Title goes here
[toggle_item title = »ESSENCE TCe 125″]
  • Moteur : Essence SP, 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
  • Cylindrée : 1199 cc
  • Puissance : 125 cv (92 KW) À 5250 tr/min
  • Couple : 205 Nm à 2000 tr/min

[/toggle_item] [toggle_item title = »DIESEL dCi 110″]

  • Moteur : Diesel, 4 cylindres en ligne, 8 soupapes
  • Cylindrée : 1461 cc
  • Puissance : 110 cv (66 KW) À 3750 tr/min
  • Couple : 200 Nm à 1750 tr/min

[/toggle_item] [toggle_item title = »DIMENSIONS ET POIDS »]

  • Longueur (mm) : 4315
  • Largeur : 2000
  • Hauteur : 1695
  • Empattement : 2674
  • Poids à vide (kg): 1205
  • Angle d’attaque : 29°3
  • Angle de fuite : 23°0
  • Angle ventral : 34°9

[/toggle_item]

Photos

Commenatires

Commenter

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous aimerez peut-être
Instagram has returned invalid data.