Essai – Renault Talisman

 talisman : n. m. [arabe tlowdotilasm, grec telesma, rite religieux]

> Objet, image, préparé rituellement pour lui conférer une action magique ou protectrice.
> Littéraire. Ce qu’on croit doué d’un pouvoir magique, qui est censé porter bonheur.


Renault-Talisman-Saloon-36

Exercice de style réussi

La Renault Talisman affiche un style général plutôt sobre et élégant. Sa ligne est bien proportionnée et plutôt fluide, mais la Talisman est aussi reconnaissable de loin. De très loin, même. Malgré une calandre au losange surdimensionné, c’est plutôt la nouvelle signature lumineuse et les feux diurnes full-LED qui façonnent l’empreinte visuelle du constructeur.

À l’avant, la Talisman se pare d’une large calandre bordée des fameux C lumineux. Tout en largeur, la face avant assoit la ligne de la Talisman et lui confère une vraie prestance.


« Il était important que Renault adopte les codes stylistiques qui sévissent dans le monde de l’automobile premium. Pour cela il fallait évidemment se doter d’une signature lumineuse reconnaissable, mais pas seulement. »

— Anthony Lo, Responsable Style Extérieur chez Renault


L’arrière également se voit affublé de feux full-LED fins avec des optiques en deux parties. Point d’extravagance, à l’exception de canules chromées d’échappement qui viennent donner une petite touche dynamique au modèle.

Renault-Talisman-Saloon-11

L’intention est bonne

Pour ce qui est de l’intérieur, Renault fait place nette. La sobriété est encore de mise avec un style qui se veut plus minimaliste. Visuellement, la qualité perçue est bonne. On retrouve du cuir, du bois et du plastique moussé : l’ambiance y est douce et, globalement, c’est soigné bien que quelques matériaux demeurent de facture moyenne.

La nouvelle console centrale accueille le système R-Link 2 qui regroupe tous les organes multimédia et de confort de la voiture, permettant le contrôle de la climatisation, du GPS ou encore du système media. Il est également possible de paramétrer des profils de conducteurs, qui remettront en place tous vos réglages, du siège à la navigation, en passant par le mode Multi-Sense.


Le système Multi-Sense

Renault-Talisman-Saloon-13

Le système Multi-Sense permet de choisir entre 5 modes de conduite qui jouent sur la réponse du moteur, la direction, l’amortissement, la boîte de vitesse et le système 4-Control.
  • Sport : Réponse moteur augmentée, amortissement et direction plus fermes et boîte plus vive.
  • Confort : Assouplissement de la direction et de la suspension ainsi que l’activation des sièges massants.
  • Éco : Optimisation de la consommation avec des accélérations adoucies et passage de rapports optimisé.
  • Neutre : Tous les organes sont à leur position par défaut.
  • Personnalisé : Le système règle les paramètres en fonction des choix du conducteur.

 Renault-Talisman-Saloon-12

À cela vient s’additionner un système HUD couleur qui répète les informations capitales dans le champ de vision du conducteur. Ajoutez à cela une riche panoplie d’aides à la conduite comme l’alerte de franchissement de lignes, de distance de sécurité ou de survitesse. Mais aussi des détecteurs d’angle mort, anti-collision avec freinage actif d’urgence ou encore un régulateur de vitesse adaptatif.

Malheureusement la Renault Talisman perd en ergonomie ce qu’elle gagne en style avec des aberrations ergonomiques comme l’absence de raccourci menant directement à la navigation, une réactivité du système discutable ou encore une isolation phonique perfectible. Pour le reste, le confort est au rendez-vous et le pas en avant certain.


Renault-Talisman-Saloon-15

Un comportement satisfaisant

À l’usage, la Renault Talisman adopte un bon comportement. Pilotée, la suspension fournit un travail irréprochable et adapté au mode de conduite choisi. Aidée par une boîte automatique performante (BVA7 sur notre TCe 200), la Talisman peut être vive et faire oublier ses (presque) 1500kg sur la balance. La direction est précise et le système 4Control ajoute un brin d’agilité à la Talisman, longue tout de même de 4,84m. Enfin, les kilomètres s’avalent sans grand mal. Niveau moteurs, nous avons pu comparer la motorisation diesel dCi 160 avec le bloc essence TCe 200 et, contre toute attente, c’est le diesel qui remporte la mise avec un comportement très souple et coupleux là où le bloc essence souffre à bas régime d’un manque de vivacité.

En définitive, la Renault Talisman est sur le bon chemin. La voiture est belle (dans sa version berline comme break), et l’intérieur va dans la bonne direction pour que ce nouveau modèle made in France vienne se placer face aux redoutables concurrentes germaniques du segment D.


Commenatires

Commenter

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous aimerez peut-être