La nouvelle Audi R8 sur circuit

C’est à l’Est de l’Allemagne que nous avons fait la connaissance de la nouvelle Audi R8. Le Circuit tristement connu de Lausitz Ring nous attendait avec une pluie battante afin que nous fassions connaissance avec la nouvelle arme made in Audi.


 

Audi_R8-1

Afin de replacer cet essai dans son contexte voici un petit aperçu du circuit de Lausitz Ring. Comme amorcé en introduction, ce circuit est malheureusement connu puisqu’il a été le lieu de l’effroyable accident du pilote Alexandre Zanardi qui lui coûta ses deux jambes.

02_GP-Automobil-lang

Par ailleurs, long de 4,5km, ce tracé « Grand Prix » de Lausitz Ring comporte 14 virages avec un ratio équilibré de sections lentes et rapides. Assez technique, sous la pluie même la longue ligne droite de 800m est effrayante ; fort heureusement en fin de journée la pluie cessa et les vitesses s’envolèrent.


Audi_R8-25

Remarquable

C’est indéniable, le style de la nouvelle Audi R8 est unique. Des lignes taillées à la serpe, des yeux perçants, une calandre béante, des prises d’airs gigantesques pour un ensemble très affûté. Bien évidemment le dessin général ressemble à celui de sa grande sœur, mais dans le détail, beaucoup de choses ont changé.

Ça ne vous aura pas échappé, la nouvelle Audi R8 semble avoir plus d’appendices aérodynamiques que de tôle fermée. À l’exception des phares, la face avant est essentiellement composée de prises d’aires. L’arrière n’échappe pas non plus à la règle avec un diffuseur arrière impressionnant et des prises d’aires qui laissent apercevoir le système d’échappement qui semble être une pièce d’orfèvrerie. Sans oublier le superbe aileron en carbone qui trône sur l’arrière de la voiture.


Audi_R8-16

Un V10 atmo !

Sous le capot transparent se trouve un magnifique bloc moteur V10 atmosphérique associé à la transmission intégrale permanente quattro.

Pas de turbo, pas de compresseur ni de moteur électrique un simple V10 plutôt tonique :

  • Moteur : 10-cylindres en V (+ technologie Cylinder On Demand)
  • Cylindrée : 5204 cc
  • Puissance : 610 ch à 8.250 tr/min
  • Couple : 560 Nm à à 6.500 tr/min
  • Transmission : intégrale permanente quattro®
  • Transmission : Automatique séquentielle à 7 rapport S-Tronic
  • Poids en ordre de marche : 1895 kg
  • Reservoir : 73l
  • 0-100 km/h : 3.2 sec
  • Vmax : 330 km/h

Audi_R8-33

Minimaliste

L’intérieur de la nouvelle Audi R8 hérite de la technologie maintenant bien connue du Virtual Cockpit. Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette nouveauté de la marque aux anneaux, le Virtual Cockpit est l’intégration et la digitalisation de tous les instruments de la voiture regroupés sur un seul écran TFT qui prend place derrière le volant.

Sur la nouvelle Audi R8 l’intégration va encore plus loin avec notamment le superbe volant inspiré du sport automobile et qui – en plus des boutons habituels – accueille :

  • le sélecteur de mode de conduite Audi Drive Select : Auto, Confort, Dynamic et Individual (personnalisable)
  • le bouton Audi Performance : coupe l’ESP et offre trois modes : Dry (sec), Wet (pluie), Snow (neige).
  • le bouton de gestion de l’échappement : deux modes : très bruyant ou très TRÈS bruyant
  • le bouton Start.

Esthétique, il est facile à prendre en main.

Même processus pour les ouïes d’aération dont les réglages sont comme suspendus au dessus du tunnel central. Une franche réussite pour cet intérieur novateur, sportif et fonctionnel.


 

Audi_R8-39

610ch ça se dompte

Même accompagné par l’ESP, il va sans dire qu’attaquer un circuit mouillé inconnu, aux commandes de 610ch tous aussi inconnus, ça demande de l’humilité.

Sans surprise, la Audi R8 V10 Plus est très efficace. La motricité est le vrai point fort de la marque. Ils savent concevoir des systèmes qui arrachent littéralement la voiture de l’asphalte. Les accélérations sont brutales au même titre que les changements de rapports qui sont très vifs. Le moteur étant naturellement alimenté en air, il ne faut hésiter à utiliser chaque tr/min disponible (rupteurs à ~8.800 tr/min).

Malgré un poids assez conséquent encore, le freinage est très agressif, constant et efficace. Il permet de placer avec facilité la voiture. Le retour d’information se fait riche via une direction assez directe. De façon générale l’on sent parfaitement la voiture et ses réactions s’anticipent (et se rattrapent^^) bien.

Audi_R8-8

Enfin, une fois la piste sèche et la voiture un peu plus familière, on se laisse aller à l’attaque et la nouvelle Audi R8 semble inépuisable. Aidées par des conditions météo fraîches, les températures restèrent stables, à bon niveau et le comportement de la voiture constant. Elle demandera cependant à toujours être bien placée en entrée de virage sans quoi un léger sous-virage pourrait se faire ressentir.
En définitive, la nouvelle Audi R8 V10 Plus exprime parfaitement le haut de niveau de qualité d’Audi avec un design agressif, un intérieur très novateur, des technologies très présentes et comportement très sain et même – pour cette R8 V10 Plus – très joueur.

Commenatires

Commenter

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous aimerez peut-être
Instagram did not return a 200.