Prise en main : BMW i8

Il y a quelques temps j’ai eu le grand privilège d’essayer la BMW i8. Plus qu’un véritable essai, il s’agit d’une prise en main qui fait figure de plongée dans l’inconnue tant la BMW i8 est innovante. Si la BMW i8 est une auto hybride, elle dépasse largement les standards des hybrides connues.

Equipée d’un moteur 3-cylindres en ligne de 231ch couplé à un moteur électrique de 131ch offre un cumul de 362ch et une sonorité agressive et mélodieuse digne des plus grands fauves ; inattendu de la part d’un si petit moteur (1.5L). Bien sûr, la sobriété est de rigueur :2,1L/100km annoncés.
A l’intérieur, le saut dans le futur se fait instantanément. Au style BMW reconnaissable, le style est épuré, ergonomique et fluide ; une merveille.

« Si le futur de l’automobile sportive est à l’image de la BMW i8 alors, il me tarde d’y être. »

Son dessin, en plus d’être utile aux performances de la i8, est plein de caractère. Agressif et incomparable, le style de la BMW i8 est un concentré d’aérodynamisme. Plus qu’un exercice de style, il s’agit d’un élément décisif pour les performances de la BMW i8.

Au même titre que moi, Vincent a fait l’expérience de conduire cette BMW i8. Voici son run :

Commenatires

Commenter

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous aimerez peut-être
Instagram has returned invalid data.