Roadtrip au UK avec la Caterham 355R

Ça faisait un bout de temps qu’avec le GDB, l’on souhaitait essayer une petite sportive. Anglaise.

Ni une ni deux, nous sommes rentrés en contact avec Caterham pour demander l’un de leur modèle à l’essai. L’hiver étant de la partie, il nous ai rapidement venu l’idée de laisser de côté l’aspect performance de l’épisode au profit d’un film plus axé autour de la marque et de ses origines. Direction le royaume-uni et plus précisément à Crawley à l’usine d’assemblage où tout l’univers Caterham nous attendait.

USINE OU ATELIER ?

Avant toute chose, il était nécessaire d’aller récupérer notre voiture. Puisque pour cela il fallait passer par le siège de Caterham, on en a profité pour rencontrer le patron : Graham McDonald. 
L’homme d’affaire écossais n’est pas avare de confidences et sait parler de son entreprise. 

La gamme Caterham

Caterham 160
Caterham 270
Caterham 310
Caterham 360
Caterham 420
Caterham 620

Pourquoi aucun de ces modèles n’est disponible en France ? En réalité, tous ces modèles sont bien disponibles en France, mais sous un nom différent eu égard aux homologations qui diffèrent entre notre cher pays et le Royaume-Uni. Afin de distinguer les gammes, Caterham a fait terminer par le chiffre 5 tous les modèles destinés au marché Français.  Ainsi la Caterham 360R n’est autre que notre 355R.

Notre Caterham 355 R

Faut-il en avoir une ?

C’est un peu la hit-car du passionné de l’automobile. Un garage ne peut être complet sans une Caterham. C’est le parfait mélange d’authenticité et de performance. Et à choisir je crois que je choisirai tout même la plus agressive : la 620R. 

Est-elle drôle ?

Pas vraiment. La Caterham 355R n’est pas drôle du tout lorsqu’il s’agit de rouler en hiver, dans le froid et du mauvais côté de la route. Cependant, pour tous les autres aspects c’est une voiture extraordinaire. Assis sur les roues arrières et au raz du sol, le pilote fait corps avec la voiture et en prend la pleine mesure. Ça tombe plutôt bien car démunie de toute assistance, la précision sera de rigueur pour éviter de se tuer faire très mal. 

Est-elle belle ?

Le style n’a pas changé depuis le lancement de la Seven il y a plus de 60 ans. Reconnaissable de très loin, la petite barquette attire toujours autant la sympathie des connaisseur et l’étonnement des païens. Cependant, au delà du style, le gabarit a un peu évolué puisqu’il est désormais possible d’avoir un châssis plus large et plus long pour plus d’espace. 

Est-elle indispensable ?

C’est un peu la hit-car du passionné de l’automobile. Un garage ne peut être complet sans une Caterham. C’est le parfait mélange d’authenticité et de performance. Et à choisir je crois que je choisirai tout même la plus agressive : la 620R. 

Le roadbook

Voici la boucle que j’avais dessinée pour cette expédition anglaise. Parfaite pour rouler avec une jolie alternance de paysages. Entre sous-bois de la campagne anglaise et bords de mer. 

Commenatires

Commenter

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous aimerez peut-être